La Nuit de la démocratie et du territoire2019-11-18T08:51:15+01:00

Présentation

Partout en France, là où les citoyens le souhaiteront, se déroulera VENDREDI 13 DÉCEMBRE 2019, de 18 h à 22 h (et plus si affinités) la première Nuit de la démocratie et du territoire.

Ce temps démocratique sera dédié aux questions que se posent de plus en plus de citoyens : peut-on être acteur du changement d’un monde vacillant à partir du local ? Pourquoi ? Comment ?

Les élections municipales de 2020 seront un moment fort de la démocratie. Les initiatives des réseaux d’élus, d’associations et de collectifs se multiplient pour apporter des connaissances et des compétences, pour susciter l’envie aux citoyens de s’engager dans une démocratie locale et active. Ces temps sont essentiels et plus qu’importants.

Cependant, il nous semble que peu aborderont de manière pédagogique et réflexive les questions du développement local. Or, l’engagement des citoyens et des élus locaux autour d’une mise en mouvement des territoires est primordial en ces temps de crises et d’urgence et sociétales. Donner du temps de lecture, du temps d’échanges collectifs et de mises en perspective démocratiques des enjeux et des envies nous semble trop peu courant mais si essentiels.

Initié par Les Localos et la Librairie des territoires, nous proposons cet événement qui pourra être saisi par qui le souhaitera (élu.e.s, associations, collectifs…).

Inscrire son évènement
Télécharger le mode d’emploi et le kit communication
L’objectif2019-11-10T18:23:02+01:00

L’objectif de la Nuit de la démocratie et du territoire est de permettre et de faciliter les réunions de citoyens-acteurs afin que chacun puisse lire, échanger et débattre de manière collective sur les enjeux et les méthodes du développement local.

Cette « Nuit » s’inscrit dans le genre de « rencontre-apprenante », concept développé par la Librairie des territoires installée à Sarrant (Gers).

Mode d’emploi2019-11-12T10:02:12+01:00

Proposition :

Préparation et animation de la soirée

Remarque : ce ne sont que des suggestions, chacun pourra adapter son format, ses horaires et les durées d’ateliers et de plénières.

Les grands principes :

Après un accueil en plénière pour rappeler le programme, les participants se répartissent en trois groupes homogènes correspondant aux trois ateliers-questions. Chaque groupe désigne un modérateur et un rapporteur. Remarque : si le nombre de participants est très limité, il est possible bien-sûr d’imaginer un seul groupe qui balaye l’ensemble des trois thèmes proposés (avec un aménagement du timing à prévoir dans le séquençage de la soirée).

Déroulé des ateliers-questions (1h30) :

Chaque groupe aura à traiter un des trois thèmes et ses questions.

Le temps de l’atelier peut s’organiser ainsi :

  • Un temps de lecture individuel (30 min)
  • Un tour de table des impressions de chacun : ce que je retiens qui m’a plu, ce qui me pose questions (30 min)
  • Un débat collectif de 30 min qui doit permettre à la fin de :
  1. Répondre aux questions de l’atelier (de manière synthétique).
  2. Tenter de lever les questionnements énoncés pendant le tour de table.

Cette matière mise en forme permettra d’être présentée aux deux autres groupes lors de la séance collective de mise en commun en plénière.

Pause casse-croûte (30 min)

Retour en plénière :

  • Présentation par les rapporteurs des synthèses des trois ateliers. Chaque groupe doit avoir à cœur de bien transmettre l’essentiel de leurs impressions/propositions (60 min)
  • Un temps de débat et d’échanges autour de la mise en perspective des travaux : comment aller plus loin ensemble ? Prévoir un rapporteur et un modérateur pour cette séquence (40 min)
  • Un temps de présentation de la synthèse (rapporteur) de cette séquence qui aura vocation à être poster sur la plateforme numérique de la Nuit de la démocratie et du territoire (10 min)

Et enfin :

  • Chacun répond à la question : en quoi et à quel niveau cette soirée m’a fait changer de regard sur la démocratie, le développement local, mes pratiques ? (10 min)

Fin de la soirée

Avant la rencontre :

  • Photocopier suffisamment de textes pour les participants
  • Prévoir feuilles de paperboard pour les ateliers (et pour les modérateurs et rapporteurs)
  • Prévoir autant de fiches que nécessaire où sera inscrit la question évaluative finale : en quoi et à quel niveau cette soirée m’a fait changer de regard sur la démocratie, le développement local, mes pratiques ?

Aménagement de la salle :

  • Prévoir un espace en plénière où tout le monde se retrouve (début et fin de la rencontre).
  • Prévoir un espace pour que les participants puissent laisser leurs victuailles (prévoir le cas échéant assiettes, couverts, verres, tire-bouchon… ou demandez à chacun d’en apporter dans leur panier repas).
  • Prévoir suffisamment de tables pour que chacun puisse lire confortablement les textes.
  • Prévoir trois espaces suffisamment séparés pour le confort des échanges en sous-groupe par atelier.

Après la rencontre :

Merci de bien vouloir poster vos synthèses à l’adresse communication@localos.fr. Merci !

Synthèses

Une fois la rencontre passée, vous serez en possession de :

–        Les synthèses des ateliers
–        La synthèse de la soirée
–        Les réponses à la question « en quoi et à quel niveau cette soirée m’a fait changer de regard sur la démocratie, le développement local, mes pratiques ?

Il serait intéressant de pouvoir capitaliser l’ensemble des synthèses des rencontres qui se dérouleront un peu partout en France. Pour ce faire, merci de bien vouloir poster vos documents numériques sur la plateforme dédiée à la Nuit de la démocratie et du territoire.

Vous pourrez ainsi accéder à l’ensemble des synthèses.

Les Localos et la Librairie des Territoires pourront travailler ce matériau et vous en retourner le résultat. Ce travail est à mettre au conditionnel car il s’agira de bénévolat et celui-ci reste conditionné aux disponibilités des équipes et des membres. Merci beaucoup de votre compréhension !

Et bonnes réunions !

Questions et séquences2019-11-11T12:31:48+01:00

SÉQUENCE 1

Thème : Qu’est-ce que le développement local ?
Objectifs : Comprendre le sens, les fondamentaux et les ingrédients du développement local au service d’une démarche collective de transition sociale et écologique.
Questions proposées : Est-ce que le territoire de projet est équivalent au territoire administratif ? Que peut amener le développement local pour les habitants et pour les porteurs de projets ?

SÉQUENCE 2

Thème : Le(s) commun(s). Qu’est-ce qui fait commun ? Comment ?
Objectif : S’interroger sur la notion de commun(s) et en retirer des perspectives dans le cadre de la gestion des communes et des intercommunalités.
Questions proposées : Qu’est-ce que mettre en « commun » et que mettre en commun ? Quels pourraient être les « biens » communs qui favoriseraient l’émergence d’une économie sociale et solidaire ?

SÉQUENCE 3

Thème : La participation active des citoyens dans le projet de la commune et du territoire.
Objectif : Quelles méthodes et quels moyens peut-on se donner pour faciliter et pérenniser la mise en synergie et l’implication des citoyens-acteurs dans le projet de développement local ?
Questions proposées : Comment mieux impliquer les citoyens dans le projet communal et intercommunal ? Comment la démarche collective permet-elle de mieux favoriser les projets individuels ?

Les textes accompagnant ces thématiques vous seront prochainement proposés.

Les textes2019-11-15T10:25:30+01:00

Textes : mise à disposition et règle du jeu

La sélection des textes sera disponible le vendredi 6 décembre afin que les organisateurs des soirées puissent les photocopier en tout confort. Pour garder l’esprit et une forte partie de l’intérêt de ces rencontres apprenantes, il est conseillé de ne pas les diffuser aux participants avant le soir même. En effet, l’exercice serait alors moins collectif et pourrait entraîner quelques tensions entre des participants qui auraient pu déjà élaborer des réponses et ceux qui n’auraient pas eu les moyens de les lire. Par contre, si des animateurs d’ateliers souhaitent en prendre connaissance auparavant, ils le peuvent bien évidemment. Merci beaucoup !

La charte2019-11-14T11:50:19+01:00

I – Les protagonistes et les acteurs

Les Localos : Collectif des projets en campagnes, du développement local, de l’autonomie et de l’impertinence. Association nationale implantée à Limoges et comptant une cinquantaine de membres dans toute la France, aux profils divers mais ayant en commun une expertise dans le domaine du développement local, et une même conscience qu’il est urgent de travailler autrement pour accompagner la transition écologique des territoires.

La Librairie des territoires : La Librairie des territoires parcourt la France depuis 2006, en participant à des colloques relatifs au développement local. En 2010, elle devient également une maison d’édition spécialisée dans les enjeux territoriaux. Elle associe concepts, méthodes et récits d’expériences. Le lien entre ces trois entrées nous semble indispensable pour rendre le livre, outil de réflexion, accessible à l’ensemble des acteurs du territoire.

Les co-organisateurs locaux : Toutes les structures, organismes, collectifs formalisés ou informels peuvent s’emparer du « kit » et organiser une rencontre dans le cadre de la Nuit de la démocratie et du territoire. Pour ce faire, elles doivent signer cette charte.

II – L’éthique

  • Ces rencontres sont trans-partisanes et s’inscrivent dans les valeurs républicaines de fraternité et de laïcité.

  • Les organisateurs de ces rencontres s’engagent à faire respecter la bienveillance, la tolérance et l’esprit d’écoute lors des échanges.

  • Elles excluent toute forme de prosélytisme au sens propre comme au sens figuré.

  • Elles favorisent de manière volontariste l’accès aux publics empêchés.

III – Les engagements réciproques

Pour les protagonistes :

Les deux structures s’engagent

  • à répondre au mieux aux questions et précisions des organisateurs locaux tant que faire se peut. Il est rappelé ici que cette initiative relève du bénévolat et de l’investissement généreux.
  • à la plus grande transparence et assurent la gestion de la plateforme numérique dédiée.
  • à thésauriser et à rendre accessible toutes les synthèses et autres documents qui seront remontés des rencontres. Il s’agit là de la création d’un bien commun et, à ce titre, ce commun sera consultable et téléchargeable par tous les citoyens volontaires.
  • à travailler, dans les limites de leurs capacités, ce bien commun pour en tirer des lignes de forces et en faire une synthèse et à le rendre accessible à chacun.

Pour les co-organisateurs locaux :

Les co-organisateurs locaux s’engagent

  • à assurer de manière totalement autonome les frais d’organisation et de fonctionnement de la rencontre
  • à assurer de manière totalement autonome l’animation et la réalisation du compte-rendu de la rencontre
  • à poster le compte-rendu de la rencontre sur la plateforme dédiée

Ils participent à la Nuit de la démocratie et du territoire

Les organisateurs

Les partenaires